Installations du jardin

Les différentes installations prévues au sein du jardin permettent de concilier dans un esprit convivial et ludique les différents objectifs de l’association  :  
 
Les carrés pédagogiques

Mis à la disposition des élèves des écoles du quartier afin de leur permettre d’y
cultiver des végétaux 
et d’y mener différents types d’expériences de sensibilisation à l’écologie, il s’agit d’une vingtaine de planches de 2m x 2m d’une hauteur comprise entre 20 et 50 cm. Les apprentis ‘jeunes pouces’ pourront y expérimenter et comparer les avantages des différentes  méthodes de culture : traditionnelle, sous paillis, sur buttes, etc. 
 

Par mesure de précaution eu égard au risque de pollution antérieure du sol du terrain, les cultures se feront dans de la terre végétale spécialement rapportée. 
 
Les dimensions de ces planches ont été définies afin d’être d’une taille adaptée aux enfants tout en s’assurant que celles-ci offrent un volume suffisant permettant de conserver une certaine inertie, indispensable pour limiter les besoins en irrigation. 




La prairie urbaine

Le jardin partagé s’intègre au sein d’une végétation existante formant un écosystème remarquable des friches urbaines.  
 
La prairie urbaine a trois fonctions principales : 
  • servir de « témoin » permettant de comparer les cycles naturels des végétaux avec les plantations du jardin 
  • être un terrain de formation aux techniques de gestion  (et non d’entretien) alternative des espaces verts.  
  • Faire office d’espace tampon permettant de sécuriser simplement les abords des murs et du puits en empêchant les enfants et l’ensemble des visiteurs de s’approcher de ces zones présentant divers risques (chute de pierres notamment)  
Le composteur

Un composteur réalisé à partir de  vieilles palettes reçoit les produits des coupes réalisées sur
place ainsi que les apports des visiteurs du jardin. 





Le préau


Construit en ossature bois, recouvert (très bientôt) d’une toiture majoritairement végétalisée, il est à la fois la base logistique de l’association ( salle de classe ; rangement des outils, bacs de rempotage, etc.) et une démonstration de la manière dont le « bâti » peut servir la biodiversité (toiture végétalisée,  collecte eau pluviale, support de croissance plantes grimpantes, etc.) 





La galerie des grimpantes

Les murs et clôtures libres sont végétalisés de différentes manières afin de démontrer et faire connaître toutes les possibilités existantes.